La mairie

Toute reproduction, même partielle, est interdite sans l’autorisation des auteurs du site.

Le 30 décembre 1792, Henry Gourday, curé de Pussay, remet les registres paroissiaux, aux officiers municipaux « Arrêté par nous maire et procureur de la commune soussignés en exécution et conformément à l’article premier du titre quatre de la loy du vingt septembre dernier au presbytère du dit lieu, où se sont trouvés les registres, ce trente décembre mil sept cent quatre vingt douze, Peltier maire, Fillou, procureur de la commune » et le 2 janvier 1793 il continue à les tenir comme officier public. Nous n’en savons pas plus sur ce Peltier, premier maire de la commune.

Ce sont encore les registres d’état civil qui nous apprennent que Pierre-Paul Dujoncquoy, fabricant de bas, est élu maire le 20 brumaire an 2 (10 novembre 1793). Ce n’est qu’à partir de nivôse an 3 que nous trouvons trace d’élections dans les archives. A l’origine, le lieu où se tenaient les assemblées, appelé « maison commune » dans les registres, n’est pas défini. Le 23 novembre 1830, le mariage de Jacques Charles Leloutre et de Marie Thérèse Villette a lieu « à la salle nouvellement restaurée, pour servir aux réunions des assemblées de la mairie, ouverte en dehors de la maison du presbytère, appartenant à la commune, enclavée au septentrion et à l’orient, dans la cour dépendant d’icelle, et au sud sur le jardin ; à l’ouest formant égout sur la rue où on a fait l’ouverture d’une porte et croisée », note le maire avant de procéder au mariage.

Année Date Scrutin Conseillers Profession Age Réélu/ nouveau Nombre d’inscrits Nombre de votants Nombre de voix Durée du mandat
1794 Décembre Roger (maire)
Colas Jacques (officier)
Debloist Philippe (officier)
Plé Jean (officier)
Notables
De la Porte François
Robert François
Cochery Pierre
Gâtineau Honoré
Mesnard Zacharie
Perchereau Jean
Breton Louis Gérôme
Bertrand Denis
Dujoncquoy Pierre Paul
Quinton Vincent
Langlois Charles
« Régénération des autorités » de nivôse an 3. Pussay compte alors 649 habitants. Il manque à ce tableau 2 officiers municipaux, un agent national et un notable (notation inscrite en marge). En observations est inscrit le nom des citoyens susceptibles de remplir les fonctions de la commune, à savoir : Denis Chaudé marchand de bas, Antoine Cochin marchand de bas, Charles Langlois marchand de bas, Augustin Thomain ouvrier en bas, François Buret marchand de bas, Jean-Pierre Delanoue marchand, Alexis Thomain ouvrier en bas,  et Pierre Bourreau marchand de bas

et celui des notables en puissance : Alexis Bertrand ouvrier, Henry Boudon ouvrier, Pierre Chaudé marchand, François Thomain ouvrier, Charles Séjourné ouvrier, Pierre Perot maçon, Vincent Peltier marchand de bois, François Blin vivant de son revenu, Jean Perchereau notable, Denis Bertrand notable, Pierre Paul Dujoncquoy notable, François Robert notable.

1815 14 mai Conformément à l’arrêté du préfet, avons convoqué l’assemblée communale et avons choisi pour local, l’église comme étant l’endroit le plus convenable pour contenir les votants avec le plus d’avantage, après avoir fait donner aujourd’hui un coup de caisse afin de prévenir de nouveau les habitants et les inviter à se rendre au lieu et heures indiqués afin d’émettre leur vote… pour la nomination du maire
Delanoue Jean Baptiste (maire 72 52
Gry Louis (adjoint) 36
1834 12 octobre 1er tour Gry (maire) 96 60 54
Dujoncquoy aîné (adjoint) 34
Boyard Vernois 31
2e tour Denizeau Augustin 26
Buret Langlois 22
Thomin Augustin 20
Le dimanche 28 septembre, Louis Bertrand Gry, maire de Pussay, a procédé au tirage au sort de la moitié des membres du conseil qui est de 6 sortants et de 6 restants. Le tirage au sort a désigné pour sortir MM Gry, Thomas, Buret Ossude, Deniseau, Buret Langlois, et Ballot comme démissionnaire ( ?). Il résulte pour rester MM Buret Venard, Delanoue Jean-Baptiste, Delanoue Jean-Pierre fils, Duret, Savouré et Peltier. Le 12 octobre, il est procédé à l’élection de 6 nouveaux conseillers. Ceux-ci sont tous domiciliés à Pussay et censitaires
Jean-Pierre Delanoue proteste contre l’élection de M Dujoncquoy aîné (Jean-Pierre) car le bureau a décidé à l’unanimité de lui attribuer 5 voix dont les bulletins ne portaient que le nom de Dujoncquoy ce qui pouvait prêter à confusion puisque Alexandre Dujoncquoy, son frère, avait obtenu une voix. Le 16 octobre, 20 électeurs renouvellent la protestation faite en séance par Jean Pierre Delanoue auprès du conseil de préfecture.

Dans sa lettre accompagnant la protestation, le maire écrit « que l’opération a été légalement faite dans ma conviction, vu que M Dujoncquoy aîné n’est nommé que Dujoncquoy dans notre commune au lieu que M Dujoncquoy Alexandre n’est connu que sur le nom Alexandre, le bureau l’ayant reconnu comme moi ».

Cependant, le conseil de préfecture annule le 24 octobre l’élection de M Dujoncquoy aîné au motif qu’il y avait lieu d’annuler les 5 voix mal définies et que dès lors M Dujoncqouy aîné n’avait pas la majorité requise de 29 voix. Une nouvelle élection est donc organisée le 22 février pour élire un conseiller.

1834 18 novembre Par arrêté du préfet Gry Louis Bertrand est nommé maire et Buret Venard adjoint
1834 7 décembre Lors de l’installation régulière du corps municipal, Buret Venard déclare ne pas accepter les fonctions d’adjoint
1835 22 février Dujoncquoy aîné 39
1835 13 mai Par arrêté du préfet Dujoncquoy aîné (Jean-Pierre) est nommé adjoint
1837 25 mai 1er tour Duret Gagé cultivateur 40 90 56 46
Delanoue Lefebvre cultivateur 39 33
2e tour Thomas Leprince cultivateur 35 42
Lemaire Breton fabricant de bas 53 28
Delanoue Bouthemard propriétaire 62 24
Buret Venard propriétaire 63 26
Renouvellement triennal de 1837 pour 6 conseillers
1837 7 juillet Par arrêté du préfet Gry Louis Bertrand est nommé maire et Dujoncquoy Jean-Pierre adjoint. Le corps municipal est installé le 16 juillet
1840 18 février Par arrêté du préfet Boyard Louis Henri est nommé adjoint
1840 31 mai 1er tour Gry Louis Bertrand (maire) propriétaire 44 R 91 60 53
Boyard Louis Henri fabricant de bas 40 R 52
Thomin Augustin apprêteur de bas 48 R 37
Forteau Eugène Philibert (adj) fabricant de bas 27 N 36
Dujoncquoy Féau fabricant de bas 25 N 34
31 mai 2e tour Langlois Buret fabricant de bas 35 N 91 57 26
Renouvellement de la moitié sortante du conseil (6 conseillers). Le tableau de 1840 comprend les 6 conseillers élus en 1837 et les 6 conseillers élus en 1840, soit 12 conseillers (il semble que le tirage au sort ait été abandonné)

Moyenne d’âge : 42,6. 3 nouveaux conseillers apparaissent. Ils sont jeunes et fabricants de bas. A noter la présence d’un apprêteur de bas réélu.

1840 20 juin Par arrêté du préfet, Gry Louis Bertrand est nommé maire et Forteau Eugène Philibert adjoint. Le corps municipal est installé le 5 juillet. Le sous-préfet proposait en fait au préfet les candidats pour les fonctions de maire et d’adjoint. le 12 juin, il propose donc au préfet :

–          Louis Bertrand Gry pour le poste de maire, 43 ans, marié, 2 enfants, propriétaire avec une fortune personnelle évaluée (en revenu ou en nombre de contributions) à 3 000 F. Il notait également : M Gry jouit de l’estime générale, il est plein des meilleures intentions et est toujours digne de la confiance de l’administration.

–         Forteau Eugène Philibert, 27 ans, célibataire, fabricant de bas, 900 F. On recommande particulièrement M Forteau comme un homme actif, intelligent, utile, en remplacement de M Boyard nommé adjoint en 1840 et ayant au moment de son installation refusé les dites fonctions.

1843 5 juin 1er tour Delanoue Lefebvre 92 52 47
Thomas François 36
Duret Potentien (adjoint) 30
Buret Denizet 28
5 juin 2e tour Ballot Delanoue 92 53 25
Thomin Lavot Louis Pierre M 20
M Delanoue Bouthemard quoique ayant obtenu 23 voix n’a pu être proclamé en raison de la parenté avec M Ballot qui est son gendre.
1843 22 juin Par arrêté du préfet, Gry Louis Bertrand est nommé maire et Duret Charles Potentien adjoint
1846 28 juin 1er tour Gry père 92 64 57
Langlois Louis 39
28 juin 2e tour Thirion Charles 92 64 41
Huchet Dauvilliers 35
Boyard Henri 32
Vassor aîné 32
1846 24 juillet Par arrêté du préfet, Gry Louis Bertrand est nommé maire et Duret Charles Potentien adjoint

La constitution de 1793 adoptée le 24 juin, visait à instaurer le principe du suffrage universel masculin, mais en fait, elle ne fut jamais appliquée. Il faut attendre la Révolution de 1848 pour voir à nouveau ce principe inscrit dans la constitution du 4 novembre (IIe République) à travers ses articles 24 «Le suffrage est direct et universel. Le scrutin est secret.» et 25 « Sont électeurs sans condition de cens, tous les Français âgés de vingt et un ans et jouissant de leurs droits civils et politiques.

Année Date Scrutin Conseillers Profession Age Réélu/ nouveau Nombre d’inscrits Nombre de votants Nombre de voix Durée du mandat
1848 30 juillet 1er tour Delanoue Jean-Pierre fils 269 206 153
Ballot Vincent Alexandre 151
Duret Charles Potentien 145
Gry Louis Bertrand (maire) 135
Dujoncquoy Charles Alexandre 124
Thomin Louis Pierre Marie 115
Thirion Charles 106
Buret Jacques Adrien 104
2e tour Boyard Louis Henri (adjoint) 106
Buret Louis 80
Thomin François Augustin 79
Vassort Louis Eugène 79
Renouvellement intégral de 1848. Sur le récapitulatif de la page de garde il est écrit : M Gry père confirmé, Boyard Louis Henri nouveau. 8 conseillers sont réélus, 4 sont nouveaux.

Un décret du 2 mars 1848 a institué le suffrage universel masculin mettant fin au régime censitaire. Le droit de vote est élargi à tous les citoyens de plus de 21 ans, sans condition de cens et sans autre exclusion que les motifs de résidence de moins de 6 mois ou de condamnation judiciaire.

1852 29 avril Buret Jacques Adrien 179
Boyard Louis Henri 158
Ballot Vincent Alexandre 137
Buret Louis 131
Renard Barthélémy 130
Duret Charles Potentien 125
Dujoncquoy Charles Alexandre 122
1852 11 mai Boyard Louis Henri (maire)
Thirion Charles
Gry Louis Bertrand
Thomin François Augustin
Thomin Louis Pierre Marie
Vassor Louis Eugène
Buret Jacques Adrien
Dujoncquoy Charles Alexandre
Duret Charles Potentien
Buret Louis
Delanoue Jean-Pierre
Ballot Vincent Alexandre
Le 29 avril, seuls 7 conseillers avaient été élus. Les résultats du 2ème tour ne nous sont pas connus, mais le procès-verbal d’installation du corps municipal du 11 mai fait apparaître les noms ci-dessus parmi lesquels ne figure pourtant pas celui de Barthélémy Renard. A cette occasion, nous apprenons que Vincent Alexandre Ballot est démissionnaire depuis la fin de 1850 et donc absent en ce 11 mai ; absent également Jean-Pierre Delanoue.
1852 28 juillet Par arrêté du préfet, Louis Henri Boyard est nommé maire
1852 5 septembre Gry Louis Bertrand
Thomin Louis
Thirion Charles
Belzacq Louis Ambroise
Thomin François Augustin
Une nouvelle élection a lieu le 5 septembre. La raison de cette élection n’est pas connue
1852 23 septembre Buret Jacques Adrien
Ballot Vincent Alexandre
Buret Louis
Renard Barthélémy
Duret Charles Potentien
Belzacq Louis Ambroise
Boyard Louis Henri
Dujoncquoy Charles Alexandre
Thomin Louis Pierre Marie
Thirion Charles
Thomin François Augustin
Gry Louis Bertrand
Le procès-verbal du 23 septembre installe les 12 conseillers ci-dessus, mais seuls les 7 premiers prêtent serment, les 5 derniers étant notés comme démissionnaires, ce que confirme une lettre du sous-préfet en date du 30 novembre 1852 « Par suite des démissions des sieurs Dujoncquoy, Thomin Louis, Thomin François, Thirion et Gry, le corps municipal est réduit aux 3/4 de ses membres ». Il propose donc de fixer au 19 décembre, la réunion des électeurs de Pussay pour nommer 5 nouveaux conseillers. La raison de ces démissions à répétition n’est toujours pas connue. (ADE 2M138)
1852 19 décembre 1er tour Parrait Louis Auguste Désiré 279 169 105
Girault François Désiré 105
Cochin Jean Désiré 91
26 décembre 2e tour Roulleau Jean Prosper 279 189 89
Vassor Louis Eugène 82
Les nouvelles élections font apparaître 4 nouveaux conseillers dont 3 cultivateurs qui disparaîtront aux élections de 1855
1852 23 janvier Buret Jacques Adrien fabricant de bas 48 R 179
Boyard Louis Henri (maire) fabricant de bas 53 R 158
Ballot Vincent Alexandre fabricant de bas 44 R 137
Buret Louis (adjoint) fabricant de bas 56 R 131
Renard Barthélémy cultivateur 55 N 130
Duret Charles Potentien cultivateur 53 R 125
Parrait Louis Auguste Désiré cultivateur 37 N 105
Girault François Désiré cultivateur 40 N 105
Belzacq Louis Ambroise fabricant de bas 49 N 104
Cochin Jean Désiré cultivateur 57 N 91
Roulleau Jean Prosper rentier 57 N 89
Vassor Louis Eugène cultiv d’abeilles 39 R 82
Le corps municipal est installé le 23 janvier. Les électeurs ont élus 5 fabricants de bas, 5 cultivateurs, 1 rentier et 1 apiculteur. La moyenne d’âge est de 49, supérieure à la précédente
1855 29 juillet 1er tour Ballot Vincent Alexandre fabricant de bas 270 222 185
Dujoncquoy Charles Alexandre fabricant de bas 165
Renard Barthélémy cultivateur 164
Duret Charles Potentien cultivateur 154
Thomin Louis Pierre Marie cultivateur 150
Gry Louis Bertrand propriétaire 144
Buret Jacques Adrien fabricant de bas 140
Buret Savouré Louis (maire) propriétaire 136
Vassor Louis Eugène cultiv d’abeilles 130
Roulleau Jean Prosper propriétaire 125
2e tour Belzacq Louis Ambroise fabricant de bas 270 142 107
Lemaire Pierre Bertrand fabricant de bas 63
Le conseil municipal est installé le 12 août. Un seul nouveau conseiller, sinon on retrouve les mêmes élus. Sur les 4 nouveaux conseillers élus en 1852, un seul reste. Il y a toujours 5 fabricants de bas, 3 cultivateurs, 3 propriétaires dont 1 ancien fabricant et 1 ancien cultivateur et 1 apiculteur.
1857 10 novembre Le sous-préfet au préfet : « Depuis quelque temps des scènes de désordre se manifestent dans la municipalité de la commune de Pussay. Au mois d’août dernier, M Gry et trois autres conseillers municipaux se sont mis en opposition avec la majorité du conseil à l’occasion de la délibération à prendre sur le projet du plan général d’alignement des rues de la commune. Le tumulte dont ils parlent dans leur protestation du 16 août a été fait par eux et quelques habitants dont les propriétés allaient être assujetties à un reculement mais non par tous les habitants ainsi qu’ils ont déclaré ; cette protestation était jointe à mon avis sur le projet d’alignement que vous avez approuvé le 14 septembre dernier… ». Les 3 autres conseillers étaient MM Roulleau, Duret, Lemaire.

Cependant, le 17 décembre 1857, le sous-préfet se voit obligé de préciser au préfet : « … le maire de Pussay que j’ai consulté pour le jour à fixer pour convoquer les élections me fait savoir qu’un certain nombre des habitants se trouvant encore entraîné par les menées des 4 conseillers démissionnaires à l’occasion du plan des rues, il y aurait à craindre que des élections prochaines ne produisissent pas un bon effet et il demande que les élections soient retardées de quelques mois pour que les esprits aient le temps de se calmer. Je partage son avis et je viens en conséquence vous prier de ne convoquer les électeurs que 15 jours avant la session de mai prochain… ». (ADE 2M138)

1858 2 mai 1er tour Aucun élu
2e tour Duret Sevestre
Lemaire Louis Jérôme
Peltier Louis Vincent
Cochin Jean Désiré
1860 19 août 1er tour Dujoncquoy Charles Alexandre fabricant de bas 45 R 295 146
Thomin Louis Pierre Marie cultivateur 50 R 128
Buret Louis (maire) propriétaire 63 R 127
Ballot Vincent Alexandre propriétaire 52 R 127
Duret Louis Augustre Sevestre cultivateur 36 R 119
Peltier Louis Vincent Gabriel fabricant de bas 33 R 116
Buret Jacques Adrien fabricant de bas 56 R 106
Vassor Louis Eugène cultiv d’abeilles 47 R 96
Renard Barthélémy cultivateur 63 R 95
Brinon Adolphe Georges fabricant bonnet 29 N 93
2e tour Belzacq Louis Ambroise propriétaire 57 R 74
Thomas Louis Charles Gustave cultivateur 27 N 37
1860 23 septembre Par arrêté du préfet, Buret Louis est nommé maire et Langlois Louis Augustin, propriétaire, 55 ans, adjoint. Or ce dernier n’a jamais été cité dans les résultats des élections. Ce même problème était apparu en 1855. Le conseil est installé le 23 septembre.

Seuls 2 conseillers sont nouveaux : Brinon 29 ans et Thomas 27 ans, un fabricant et un cultivateur

Moyenne d’âge : 46,5 ans et toujours 4 fabricants, 4 cultivateurs, 3 propriétaires (anciens fabricants) et 1 apiculteur

1862 15 mars Louis Augustin Langlois décède le 20 janvier 1862 et le sous-préfet propose au préfet de le remplacer en tant qu’adjoint par Louis Eugène Vassor qui « a de très bons antécédents sous tous les rapports et jouit de l’estime de ses concitoyens ». Il a 49 ans, est cultivateur d’abeilles et a 2 000 F de fortune personnelle.
1864 20 janvier Le sous-préfet transmet au préfet la lettre de démission de Louis Vincent Peltier. Aucun motif n’est donné dans la lettre.

Le 23 novembre 1859, le maire de Pussay, Louis Buret Savouré expose qu’ « en passant dans la petite rue de la mairie qui conduit à notre demeure, y avons trouvé le sieur Isidore Lemoine entrepreneur de maçonnerie en train de creuser le milieu de cette rue, en enlever les pierres et les déposer dans un des ruisseaux que nous avions fait établir dans le courant de septembre dernier … sur l’ordre de Mme Gry … qui veut éloigner le ruisseau de mon trottoir afin que l’eau ne s’infiltre pas dans ma cave … En ce qui concerne le droit de propriété de cette rue que prétend avoir Mme Gry, nous ferons observer qu’il y a 25 à 30 ans, Mr Gry a vendu une partie de sa propriété à 8 ou 10 particuliers, qu’il a en même temps vendu la portion de la rue dont s’agit pour conduire aux diverses habitations des acquéreurs. Que d’un autre côté, l’une des parcelles vendues est devenue depuis une dizaine d’années le local de la mairie et école des garçons … nous ajouterons que cette rue donne entrée à un passage de 2 m de large que Mr Gry a également vendu pour sortir dans la plaine ».

Ce texte nous situe parfaitement la mairie dans l’actuelle impasse des tilleuls, alors appelée petite rue de la mairie et la date de son transfert à cet emplacement, à savoir une dizaine d’années auparavant, soit vers 1849.

Année Date Scrutin Conseillers Profession Age Réélu/ nouveau Nombre d’inscrits Nombre de votants Nombre de voix Durée du mandat
1865 1er tour Buret Savouré Louis (maire) propriétaire 68 R 304 247 166
Thomas Charles cultivateur 32 R 165
Duret Sevestre cultivateur 41 R 150
Brinon Adolphe Georges fabricant de bas 34 R 135
Ballot Vincent Alexandre propriétaire 57 R 131
Vassor Louis Eugène (adjoint) apiculteur 51 R 129
Gry Louis Bertrand propriétaire 69 N 126
2e tour Baillet Auguste Théophile fabricant de bas 30 N 304 224 135
Langlois Charles Eugène fabricant de bas 32 N 116
Thomin Cléophas cultivateur 29 N 105
Buret Jacques Adrien fabricant de bas 61 R 94
Féau Edmond Léon fabricant de bas 44 N 86
1865 6 septembre Par arrêté du préfet, Buret Savouré est nommé maire et Vassor Terpreau adjoint. Le conseil est installé le 12 septembre.

Renouvellement de 1865 : nombre de conseillers à élire :12. 7 sont réélus, 5 sont nouveaux

Moyenne d’âge : 45,6. 5 fabricants, 3 cultivateurs, 3 propriétaires (anciens fabricants) et 1 apiculteur

1870 7 août 1er tour Ballot Vincent Alexandre R 321 253 191
Duret Sevestre R 180
Buret Savouré (maire) R 170
Thomin Chevallier Cléophas R 154
Féau Edmond Léon caissier R 145
Langlois Charles Eugène R 128
Vassor Louis Eugène R 127
14 août 2e tour Lejeune Louis Eugène fabricant de bas N 321 206 138
Brinon Adolphe R 109
Waelkens Jules médecin N 104
Baillet Auguste Théophile R 80
Gry Louis Bertrand fabricant de bas N 66
3 conseillers sont nouveaux : 2 fabricants et le médecin

la moyenne d’âge est de 45,9. 6 fabricants, 2 propriétaires anciens fabricants, 2 cultivateurs, 1 apiculteur et le médecin. La montée en puissance des fabricants depuis 1860 se répercute sur la vie communale.

1871 30 avril 1er tour Féau Edmond (maire) 315 141 86
7 mai 2e tour Duret Sevestre (adjoint) 315 130 71
Thomin Lavot Louis Pierre M cultivateur 60 N 67
Ballot Vincent Alexandre 66
Baillet Auguste Théophile 59
Lejeune Louis Eugène 54
Duret Denizet Louis Auguste cultivateur 60 N 53
Brinon Adolphe 46
Vassor Louis Eugène 41
Mesny Félicien cordonnier 38 N 38
Langlois Charles Eugène 36
Gry Louis Bertrand 36
1871 13 mai Lors de l’installation du conseil M Buret Savouré donne lecture d’une lettre de M Gry, absent, annonçant que n’étant pas arrivé au conseil municipal avec la majorité des électeurs, il donnait sa démission. M Langlois Marcille déclare quant à lui que son mandat de conseiller municipal étant expiré, il ne peut, dans les circonstances actuelles, en accepter un nouveau. M Lejeune déclare donner également sa démission. M Vassor déclare ne pas avoir obtenu assez de suffrages pour se croire autorisé à demeurer conseiller et donne sa démission. Enfin, M Brinon ne trouvant pas son mandat assez généralement consenti, tout en restant entièrement dévoué aux intérêts du pays, déclare donner sa démission.

Edmond Féau, 1er conseiller, prend alors la présidence du conseil et annonce qu’en présence des démissions données par les conseillers élus, il ne peut être procédé légalement à l’élection du maire et de l’adjoint. De nouvelles élections sont nécessaires.

1871 21 mai 1er tour Aucun élu 314 123
2e tour Cornu Louis Eugène Narcisse tuilier 45 N 314 108 50
Brinon Adolphe 50
Buret Louis Eugène 40
Coulon François Simon pépiniériste 66 N 28
Gry Louis Bertrand 27
23 mai Installation des 5 conseillers élus. Edmond Féau donne ensuite connaissance au conseil d’une lettre de M Buret Buret en date de ce jour l’informant qu’ayant à l’avance fait connaître ses dispositions, il remercie les électeurs mais maintient sa résolution de ne pas accepter les fonctions municipales. Le président annonce qu’en présence de la nouvelle démission, il ne peut être procédé légalement à l’élection d’un maire et d’un adjoint. Un nouveau scrutin a donc lieu le 11 juin.
11 juin 1er tour Aucun élu 314 127
2e tour Girault père François Désiré cultivateur 58 N 314 110 51
1871 18 juin Féau Edmond (maire) 315 141 86
Duret Sevestre (adjoint) 315 130 71
Thomin Lavot Louis Pierre M cultivateur 60 N 67
Ballot Vincent Alexandre 66
Baillet Auguste Théophile 59
Duret Denizet Louis Auguste cultivateur 60 N 53
Mesny Félicien cordonnier 38 N 38
Cornu Louis Eugène Narcisse tuilier 45 N 314 108 50
Brinon Adolphe 50
Coulon François Simon pépiniériste 66 N 28
Gry Louis Bertrand 27
Girault père François Désiré cultivateur 58 N 314 110 51
Edmond Féau est élu maire et Duret Sevestre adjoint
1874 22 novembre 1er tour Duret Sevestre (adjoint) 322 278 218
Duret Denizet 208
Féau Edmond 200
Mesny Félicien 193
Coulon François Simon 190
Lejeune Louis Eugène 188
Brinon Adolphe (maire) 165
Cornu Louis Eugène Narcisse 157
2e tour Thomin Cléophas 322 239 139
Jaquemet Pierre Marie fabricant de bas 38 N 136
Ballot Vincent Alexandre 114
Torlet Antoine Laurent cabaretier 46 N 112
Il semble que Lejeune Louis Eugène ait démissionné (démission acceptée le 19 août 1976), provoquant ainsi les élections du 17 septembre 1876 où il est réélu.
1876 17 septembre Lejeune Louis Eugène fabricant de bas 43
1876 8 octobre Il existe un procès-verbal d’installation daté du 8 octobre qui a la particularité de présenter 2 versions de l’élection du maire :

–          1ère version : M Jaquemet élu maire avec 8 voix déclare ne pouvoir accepter dans les circonstances actuelles. Un nouveau scrutin a lieu qui élit M Lejeune lequel déclare aussi ne pouvoir accepter. Un 3ème scrutin a lieu qui élit M Mesny qui accepte.

–          2ème version : Edmond Féau est élu maire avec 8 voix

Dans l’état actuel de nos connaissances, impossible de trancher cette affaire, mais elle montre, ainsi que l’élection suivante, qu’une lutte d’influence est probablement engagée entre Edmond Féau et Adolphe Brinon.

1878 6 janvier 1er tour Lejeune Louis Eugène 325 283 208
Mesny Félicien 208
Duret Sevestre (adjoint) 200
Torlet Antoine 189
Cornu Louis Eugène Narcisse 181
Féau Edmond (maire) 179
Thomin Cléophas 176
Coulon François Simon 169
Brinon Adolphe 168
Duret Denizet 156
2e tour Jaquement Pierre Marie Alex 325 252
Girault Adolphe D cultivateur 32 N
21 janvier Lors de l’installation, M Brinon déclare ne pas prendre part au vote pour l’élection du maire. Edmond Féau obtient 9 voix, Adolphe Brinon 1 voix et il y a 1 bulletin blanc.
1881 9 janvier 1er tour Duret Louis Auguste (adjoint) 348 303 220
Guillot Emile 207
Torlet Antoine 206
Lejeune Eugène 206
Féau Edmond (maire) 199
Brinon Adolphe 170
Girault Adolphe 167
Sevestre Louis fermier 35 N 160
16 janvier 2e tour Thomin Cléophas 342 292
Jaquemet Alexandre
Waelkens Jules médecin 48
Lemaire Henri fabricant de bas 35
Une protestation est élevée par le sieur Boyard sur la régularité de ces élections. Il conteste de surcroît l’arrêté pris par la préfecture le 15 février 1881 et validant l’élection du sieur Waelkens. Sa protestation sera rejetée par le Conseil d’Etat.
1881 23 janvier Lors de l’installation du conseil, Edmond Féau est élu maire avec 8 voix et Louis Augustin Duret adjoint. M Brinon a refusé de prendre part au vote pour l’élection du maire et de l’adjoint et de signer le procès-verbal. M Waelkens s’est présenté au début de la séance et s’est retiré avant le vote.
1884 1er tour Guillot Emile (maire) marchand de vins 54 R 222
Torlet Antoine cultivateur 56 R 209
Girault Adolphe cultivateur 39 R 194
Duret Louis Auguste (adjoint) propriétaire 60 R 192
Lejeune Eugène fabricant de bas 51 R 179
Féau Edmond propriétaire 63 R 178
Brinon Adolphe fabricant de bas 53 R 171
Huteau Alfred propriétaire 49 N 159
Mesny Félicien cord/md nouvtés 51 N 155
Sevestre Louis Désiré fermier 39 R 152
Lemaire Henri fabricant de bas 39 R 152
2e tour Langlois Charles fabricant de bas 28 N 138
Moyenne d’âge : 48,5. Elle augmente puisque les élus ne changent pas et vieillissent. 4 fabricants, 3 cultivateurs, 3 propriétaires dont 2 fabricants et 1 cultivateur, 1 marchand de vins et 1 cordonnier : très légère diversité.
Le 18 mai 1884, lors de la séance d’installation, MM Lejeune et Huteau étaient absents, ce dernier étant démissionnaire et M Brinon a déclaré ne pas prendre part au vote. Emile Guillot recueille 5 voix mais déclare ne pouvoir accepter ce mandat. Cependant, il reste pour l’élection de l’adjoint, M Duret, 6 voix, qui déclare subordonner son acceptation à celle du maire.
Le 24 février 1887 M Lejeune Buffetault écrit au sous-préfet qu’il avait fait connaître sa décision de ne pas accepter la fonction de conseiller dès le lendemain des élections mais les choses en étaient restées là et il réitère ce jour sa démission arguant qu’il désire « rester à l’abri de toute responsabilité municipale »

Le 25 mars 1887, M Brinon écrit au sous-préfet « dans l’état actuel des choses à Pussay, il n’est pas possible de se soustraire à une élection et je ne puis que vous confirmer ma démission du 6 février dernier… Je fais des vœux et je le répète dans l’intérêt bien entendu de mon pays pour que l’autorité supérieure se rende très exactement compte de la question qui préoccupe en ce moment la population toute entière ».

Il est plus que probable que cette question concerne l’école (libre et laïque)

1887 1er mai 1er tour Thomin Chevallier Cléophas
8 mai 2e tour Vassort Terpreau
Brinon Adolphe
Féau Edmond
Mesny félicien

Carte postale datée du 11 octobre 1909

carte postale datée du 20 juin 1912 sur laquelle on voit une grille sur le côté du mur

La mairie s’installe en 1887 dans le bâtiment qu’elle occupe encore en 2011, bâtiment acquis de M. Jaquemet, qui l’avait fait construire en 1859. Pierre Marie Alexandre Jaquemet était né à Bordeaux le 2 avril 1836 où il était manufacturier comme son père, quand il épousa le 14 février 1860, Marie Constance Valentine Dujoncquoy, fille de Charles Alexandre fils, négociant à Pussay. Lorsqu’en 1881, la manufacture est transférée à Sainte-Mesme près de Dourdan où les Dujoncquoy possédaient un autre établissement de ce type, les bâtiments furent vendus et la municipalité acquit celui-ci pour y établir la mairie et l’école des garçons.

Année Date Scrutin Conseillers Profession Age Réélu/ nouveau Nombre d’inscrits Nombre de votants Nombre de voix Durée du mandat
1888 1er tour Torlet Antoine Cultivateur 60 R 247
Lejeune Buffetault Manufacturier 55 N 239
Guillot Emile (maire) Cultivateur 57 R 208
Langlois Charles (adjoint) Manufacturier 31 R 203
Lemaire Henri Manufacturier 42 R 192
Girault Adolphe Cultivateur 42 R 190
Waelkens Jules Médecin 55 N 187
Villette Marcault Cultivateur 66 N 170
Brinon Adolphe Manufacturier 57 R 168
2e tour Thomin Chevallier Cultivateur 52 R 172
Rousseau Bertrand Serrurier 42 N 163
Lemaire Gustave Bonnetier 32 N 154
Moyenne d’âge : 49,3. 5 manufacturiers (ils ne s’appellent plus fabricants), 5 cultivateurs, 1 serrurier et 1 médecin
1892 1er tour Guillot Emile (maire) Propriétaire 61 R 221
Langlois Charles (adjoint) Manufacturier 35 R
Brinon Adolphe Manufacturier 61 R
Thomin Cléophas fermier 56 R
Lejeune Eugène manufacturier 59 R
Girault Adolphe fermier 46 R
Lemaire Henri manufacturier 47 R
2e tour Buret Charles propriétaire 28 N
Villette Parcault propriétaire 70 R
Sevestre Pointeau fermier 47 N
Duret Sevestre propriétaire 67 N
Perchereau Alphée md bonnetier 44 N 192
Moyenne d’âge : 51,8. 4 nouveaux conseillers et apparition pour la première fois d’un radical socialiste : Alphée Perchereau, marchand bonnetier. Pour le reste toujours 4 manufacturiers, 3 fermiers, 1 marchand de vins à la retraite, 3 propriétaires dont 2 cultivateurs et 1 fabricant
1896 1er tour Buret Charles propriétaire 32 R 421
Thomin Cléophas (maire) propriétaire 60 R 297
Brinon Adolphe manufacturier 65 R 293
Dr Delattre médecin 36 N 284
Langlois Charles manufacturier 39 R 280
Duret Louis Auguste propriétaire 71 R 272
Guillot Emile propriétaire 65 R 270
Sevestre Louis Désiré propriétaire 50 R 266
Girault Adolphe fermier 50 R 265
Lemaire Henri manufacturier 50 N 262
2e tour Huteau Alfred (adjoint) propriétaire 61 N 262
Michau Alfred épicier 55 N 262
Moyenne d’âge : 52,8. Elle augmente avec 6 propriétaires (anciens fabricants ou cultivateurs), 3 manufacturiers, 1 fermier, 1 épicier et 1 médecin
1900 6 et 13 mai Boucart Léon Victor (adjoint) 38
Guillot Emile (maire)
Girault Adolphe
Perchereau Alphée
Buisson Alexandre 58
Rousseau Louis Auguste
Brosset Jean Baptiste
Delattre Alexandre Joseph
Brinon Adolphe 69
Buret Charles
Thomin Cléophas
Michau Denis Alfred
Huteau Alfred
Duret Louis Auguste
Sevestre Louis Désiré
Guitton Philippe
Il y a désormais 16 conseillers au lieu de 12. Percée de 3 radicaux-socialistes.
6 septembre 1902, lettre d’Alexandre Brosset, Alexandre Buisson et d’Alphée Perchereau (seuls membres anticléricaux de l’assemblée) au préfet pour donner leur démission suite à une condamnation pour avoir été pris à consommer dans un café le jour de la distribution des prix (Cf lettre dossier 3M169 ADE)

Réponse du sous-préfet le 25 octobre 1902 qui propose au préfet d’attendre.

1904 1er mai 1er tour Brinon Adolphe (maire) rentier 73 R 402
Delattre Alexandre médecin 44 R 384
Thomin Cléophas rentier 68 R 372
Michau Denis Alfred rentier 63 R 361
Sevestre Louis Désiré rentier 59 R 356
Huteau Alfred (adjoint) rentier 69 R 352
Buret Charles manufacturier 40 R 343
Cochery Félix rentier 63 N 331
Villain Cyrille fermier 49 N 325
Bigot Louis Désiré rentier 63 N 317
Colas Aimable cultivateur 54 N 312
Tondu Louis Auguste pharmacien 40 N 305
Imbault Cléophas rentier 62 N 294
Rebuffé Louis Alfred rentier 69 N 292
Lemaire Gustave rentier 48 N 276
8 mai 2e tour Dargère Henri rentier 48 N 211
Moyenne d’âge : 57 ans ! Il y a 11 rentiers sur les 16 conseillers ! 9 nouveaux conseillers figurent parmi les élus mais leur moyenne d’âge est de 55 ans
18 octobre 1906, lettre d’Adolphe Brinon au préfet pour donner sa démission de maire (il reste conseiller) car il ne veut pas renier ses convictions en signant les feuilles de mise sous séquestre des biens de l’Eglise. (Cf lettre dossier idem)

Sur l’avis du sous-préfet, le préfet accepte cette démission, ce qui provoque la réélection uniquement du maire le 8 janvier par 14 voix

1907 8 janvier Brinon Adolphe (maire)
1908 Brinon Adolphe (maire)
Sevestre Maurice (adj 1911)
Villain Cyrille
Cochery Félix
Huteau Alfred (adjoint 1908)
Thomin Cléophas
Sevestre Louis
Delattre Alexandre
Bigot Louis
Tondu Auguste
Colas Aimable
Imbault Cléophas
Lemaire Gustave
Rebuffé Alfred
Dargère Henri
Perdrigé Maxime
Décès d’Adolphe Brinon le 4 mars 1911 ce qui provoque des élections complémentaires car Cléophas Imbault est également décédé. Alfred Huteau donne également sa démission, sans raison, mais pour, dit-il, qu’il y ait élections complémentaires d’un maire et d’un adjoint. Mais trop tard, les élections ne sont prévues que pour deux candidats.
1911 23 avril Brinon Gustave (maire) 407
Buret Charles 334
Perchereau Alphée 87
Dargère Paulin 47
Le 7 mai le conseil élit Gustave Brinon maire par 14 voix. Charles Buret n’ayant pas souhaité être adjoint (il avait eu 9 voix) c’est Maurice Sevestre qui est élu.

Cérémonie officielle à la mairie par Gustave Brinon, peu après son élection, donc vers 1911. Il se pourrait que ce soit à l’occasion d’une remise de décoration aux vétérans de la guerre de 1870. Une foule s’était rassemblée à la mairie : d’un côté les pompiers en tenue, de l’autre la fanfare dont on aperçoit la bannière et le porte-récompense.

Année Date Scrutin Conseillers Profession Age Réélu/ nouveau Nombre d’inscrits Nombre de votants Nombre de voix Durée du mandat
1912 5 et 12 mai Brinon Gustave (maire)
Perdrigé Maxime
Delattre Alexandre
Sevestre Louis
Huteau Alfred
Cochery Félix
Bigot Louis
Thomin Cléophas
Tondu Louis Auguste
Sevestre Maurice (adjoint)
Villain Cyrille
Buret Charles
Dargère Maxime
Rebuffé Alfred
Perchreau Alphée
Thomas Honoré
Le 22 mai, le sous-préfet informe le préfet de la protestation présentée par Henri Dargère contre l’élection de son frère Maxime comme conseiller sous le prétexte que celui-ci serait inspecteur de la boucherie et salarié de la commune.
1916 7 octobre Dargère Maxime (adjoint)
M Thomas, remplissant les fonctions d’adjoint en l’absence de M Sevestre Maurice, étant décédé, Maxime Dargère est désigné pour le remplacer
1919 30 septembre 1er tour Cochery Léon entrepr de maçon N 393
Delattre Alexandre médecin R 383
Troufleau Alcide comptable N 367
Rebiffé Paul comptable N 360
Brinon Jacques industriel N 353
Perdrigé Maxime cultivateur R 328
Brinon Gustave (maire) rentier R 313
Dargère Maxime (adjoint) rentier R 290
Girault Jules rentier N 286
Villain Cyrille rentier R 282
Gille Alphonse comptable N 273
Sevestre Maurice cultivateur R 252
Cdt Jacquin officier en retrait N 247
7 octobre 2e tour Peltier Emile épicier N 300
Thomin Louis cultivateur N 213
Thomin Alcide cultivateur N 149
10 nouveaux conseillers sur 16 lors de cette élection
1925 Cochery Léon (1er adjoint)
Peltier Emile
Rebiffé Paul
Chermezon Paul
Brinon Jacques
Pottin Victor
Girault Jules
Brinon Gustave (maire)
Bourdeau Maurice
Dargère Maxime
Perdrigé Maxime
Sevestre Maurice
Thomin Louis
Barroy Charles (2e adjoint)
Gille Alphonse
Samson Auguste
1925 23 octobre Dargère Maxime (1er adjoint)
Décès de Léon Cochery le 23 octobre 1925. Une élection complémentaire aurait dû avoir lieu mais le conseil use de la loi du 27 juillet 1923 et reste au nombre de 15. Il élit simplement Maxime Dargère au poste d’adjoint.
1935 5 et 12 mai Rebiffé Paul (1er adjoint)
Pottin Victor (2e adjoint)
Thomin Louis
Bourdeau Maurice
Firon Louis
Sevestre Louis
Brinon Gustave (maire)
Dassigny Albert
Marcille Julien
Brinon Jacques
Rabourdin Denis
Barroy Charles
Baranton Arthur
Girault Jules
Michau Benjamin
Mornas Robert
A la suite des grèves de 1936, Gustave Brinon renouvelle le 27 août 1936 sa démission du poste de maire à laquelle il ajoute maintenant celle de conseiller. 4 jours plus tard Louis Thomin démissionne également. En janvier 1938, Maurice Dormann réitère au préfet l’urgence qu’il y a à résoudre la crise municipale et préconise de faire des élections complémentaires le plus tôt possible pour procéder au remplacement de MM Brinon et Thomin afin de faire élire un maire. Parmi les conseillers actuels, l’un d’eux consentirait à prendre la place. Le 16 février 1938 le préfet accepte la démission de Gustave Brinon et le 3 mars l’élection d’un nouveau maire peut avoir lieu.
1938 3 mars Sevestre Louis (maire)
En septembre 1944, le conseil se trouve amputé de six membres sur seize : Louis Thomin avait donné sa démission le 31 août 1936, renouvelée le 25 avril 1937 ; Gustave Brinon avait également donné sa démission le 27 août 1936, accepté par le préfet le 15 février 1938 ; deux conseillers étaient décédés, Jules Girault et Charles Barroy ; enfin deux autres, Paul Rebiffé et Arthur Baranton venaient de démissionner le 4 septembre. De ce fait il restait six sièges à pourvoir.

Le 9 septembre, le maire, Louis Sevestre, convoque les conseillers restants et le comité local de libération, afin de pourvoir aux sièges vacants. Conformément aux instructions préfectorales, sont nommés membres du conseil municipal, les membres du comité local de libération : André Brossin, Georges Foiret, Charles Nave, Eugène Vandewiel, René Vacheron et Joseph Crégut. Le 15 septembre, André Brossin est élu 1er adjoint par 12 voix.

La municipalité d’après-guerre

Année Date Scrutin Conseillers Profession Age Réélu/ nouveau Nombre d’inscrits Nombre de votants Nombre de voix Durée du mandat
1945 29 avril 1er tour Brossin André (maire) (synd) ouvrier chaussure 40 1118 946 621
Foiret Georges (syndicaliste) ouvrier chaussure 43 561
Nave Charles (adj) (synd) coupeur chauss 41 556
Plançon Jean (syndicaliste) ouvrier d’usine 40 546
Vandewiel Eugène (syndicaliste ouvrier d’usine 41 543
Michau Berthe (UFF) ouvrier d’usine 49 534
Guerry Léon (front national) chauffeur 47 531
Plançon Ambroise (communiste menuisier 56 509
Brinon Jacques (conservateur) industriel 56 505
Chaze Hervé (communiste) ouvrier chaussure 44 491
Brinon Germaine (conservateur) sans profession 47 484
Vacheron René (adj) (FN) commerçant 36 484
Décade Antoine (syndicaliste) ouvrier agricole 31 481
Poussineau Sosthène (front nat) ouvrier agricole 53 478
Morère Denise (UFF) ouvrier chaussure 27 473
13 mai 2e tour Girard Maurice (front national) employé SNCF 27 1118 773 481
En avril 1945, 2 listes sont en présence : la liste d’union républicaine et sociale avec Maurice Bourdeau, Jacques Brinon, Albert Dassigny, Louis Firon, Julien Marcille, Benjamin Michau, conseillers sortants, Mme Aubertel, Germaine Brinon, la femme d’Etienne Brinon, Lucien Foiry, Georges Macé, André Masse, Marcel Michau, Etienne Rebiffé, Pierre Rebiffé

et la liste commune républicaine avec Georges Foiret, Léon Guerry, André Brossin, Sosthène Poussineau, Ambroise Plançon, Denise Morère, Antoine Décade, Jean Plançon, Berthe Michau, René Vacheron, Eugène Vandewiel, Maurice Girard, Charles Nave, Hervé Chaze.

15 candidats sont élus au 1er tour. Un 2e tour est nécessaire le 13 mai pour élire le dernier membre, Maurice Girard.

Le 18 mai, André Brossin, secrétaire du syndicat, est élu maire, René Vacheron, 1er adjoint et il est décidé la création d’un adjoint supplémentaire en raison de l’importance de la commune et de ses nombreux et divers services. Le 8 juin, Charles Nave est élu 2e adjoint. Ainsi, le visage politique de Pussay vient subitement de se transformer radicalement à la suite de la guerre. Sur les 16 élus, 14 sont de gauche et, pour certains, syndicalistes et délégués du comité d’établissement de l’usine. (Cf dossier 941W11 ADE)

1947 8 juillet Le mois de juin 1947 avait vu le conseil aborder une nouvelle fois la question des logements. Le maire avait rappelé les difficultés sans cesse croissante pour arriver à loger les grandes familles. Germaine Brinon l’interpelle et lui demande les raisons pour lesquelles il a fait prononcer la réquisition de la maison de la rue de la libération appartenant aux établissements « Les fils de Gustave Brinon ». Le maire lui répond que c’est suite au refus de M Etienne Brinon, son mari, de louer à deux personnes. De guerre lasse, elle décide de donner sa démission, démission qui est acceptée le 8 juillet
1947 19 octobre 1er tour Brossin André (maire) ouvrier chaussure 42 R 1161 963 606
Plançon Jean ouvrier en laine 43 R 584
Nave Charles (1er adjoint) coupeur chaussu 43 R 584
Foiret Georges ouvrier chaussure 45 R 580
Guerry Léon chauffeur 49 R 577
Vandewiel Eugène (adj suppl) ouvrier chaussure 43 R 577
Bourdeau Georges commerçant 40 N 567
Plançon Ambroise menuisier 59 R 561
Fessard Liliane commerçante 51 N 550
Christeaut Maurice ouvrier chaussure 48 N 537
Ballot Pierre ouvrier agricole 33 N 537
Poussineau Sosthène 56 R 524
Chaze Hervé ouvrier chaussure 46 R 523
Brierre Marie-Thérèse méca chaussures 34 N 522
Décade Antoine ouvrier agricole 33 R 521
Touzeau Julien ouvrier chaussure 36 N 513
Quinton Maurice ouvrier en laine 34 N 505
Une seule liste se présente en octobre 1947, la liste d’union républicaine et résistante et de défense des intérêts communaux, composée entièrement de candidats de gauche. Elle passe dès le premier tour et le conseil est installé le 24 octobre. André Brossin est élu maire et Charles Nave, 1er adjoint. Un 2e adjoint, Eugène Vandewiel sera élu le 7 novembre (dossier 941W11 ADE). Il était clair pour l’opposition que la partie était perdue d’avance et personne ne souhaitait s’y aventurer. La famille Brinon avait été éprouvée lors du mandat précédent, les cadres de l’usine se voyaient mal se présenter et travailler ensuite avec les ouvriers syndiqués et présents sur la liste. Les commerçants travaillaient grâce aux ouvriers et ne souhaitaient donc pas se présenter contre eux. La voie était entièrement dégagée.
1953 26 avril 1er tour Vandewiel Eugène 1050 1005 592
Brossin André 585
Bourdeau Maurice 575
Guerry Léon 573
Plançon Ambroise 569
Fessard Liliane 568
Joannès Léopold 554
Ballot Pierre 554
Marie Gaston 550
Polvé Julien 550
Brierre Marie-Thérèse 547
Mulard Raymond 546
Fournier Auguste 545
Oubry Narcisse 536
Dubé Marie-Rose 527
Chauveau Roger 526
Jousse René 519
En 1953 l’entreprise A. Brinon Fils n’est pas très florissante et si elle fait encore illusion c’est parce que Jacques Brinon couvre les découverts de la société avec son propre patrimoine. Mais il y a une limite à tout et il ne voulait pas non plus se ruiner étant donné la situation dans laquelle le mettait la mairie et le syndicat. A l’approche des élections de 1953, il s’en ouvre à l’un de ses collaborateurs, Hubert Firon et lui laisse entendre qu’il pourrait revoir sa position si la mairie changeait de main. Hubert Firon contacte alors Etienne Aubertel et le convainc de constituer une liste d’opposition.

La liste d’union ouvrière et démocratique et de défense des intérêts communaux conduite par André Brossin est élue dès le 1er tour, contre la liste d’action communale et sociale conduite par Etienne Aubertel. Le 7 mai, André Brossin est réélu maire.

1959 8 mars 1er tour Bourdeau Georges (1er adj) 1011 904 503
Vandewiel Eugène (adj suppl) 503
Plançon Ambroise 489
Fessard Liliane 489
Guerry Léon 488
Mulard Raymond (maire) 487
Polvé Julien 481
Oubry Narcisse 475
Ballot Pierre 473
Niard Gaston 472
Brierre Marie-Thérèse 472
Joannès Noémie 452
15 mars 2e tour Rebiffé Renée 509
Percheron Victor 496
Delatouche Claude 478
Guillot Roger 477
Michau François 466
1965 14 mars 1er tour Mulard Raymond (maire) 42 1002 930 549
Bourdeau Georges (1er adj) 58 531
Vandewiel Eugène (adj suppl) 61 531
Oubry Narcisse 527
Ballot Pierre 520
Fessard Liliane 519
Polvé Julien 510
Soubieux Georges 505
Fauconnier René 499
Logghe Albert 495
Renault Gaston 490
Lamirault Charles 488
Jousse Paulette 477
Goussard Robert 476
Brossin Claude 466
Leymarie Emile 466
Mazure André 461
1971 14 mars 1er tour Soubieux Georges 1034 915 686
Mulard Raymond (maire) 682
Polvé Julien 679
Oubry Narcisse 678
Ballot Pierre 676
Fessard Liliane 670
Fauconnier René 670
Renault Gaston 670
Jousse Paulette 670
Vandewiel Eugène (1er adj) 664
Bourdeau Georges (adj suppl) 664
Lamirault Charles 648
Leymarie Emile 635
Brossin Claude 632
Mazure André 624
Gozard Alain 608
Garcia Jean-Claude 597
1977 13 mars 1er tour Soubieux Georges 1089 986 707
Mulard Raymond (maire) 692
Polvé Julien 665
Oubry Narcisse 664
Renault Gaston 664
Ballot Pierre 652
Jousse Paulette 649
Brossin Claude 646
Vandewiel Eugène (1er adj) 644
Bourdeau Georges (2e adj) 623
Mazure André 608
Leymarie Emile 598
Fauconnier René 596
Garcia Jean-Claude 577
Van Nuvel Christian 571
Gozard Alain 512
Laurent Michel 511

La première femme élue maire à Pussay

Année Date Scrutin Conseillers Profession Age Réélu/ nouveau Nombre d’inscrits Nombre de votants Nombre de voix Durée du mandat
1983 6 mars 1er tour Aucun élu 1046 931
13 mars 2e tour Rebiffé Monique (maire) 1045 942 534
Sevestre Maurice 515
Perron Patrice 513
Hutteau Bertrand 512
Serré Michel 508
Rose Marie-Christine 494
Thomin Jean-Louis 488
Porchon Claude 485
Pommereau Gaston 484
Roessel Fernand 473
Hernandez Antoine 472
Guilloux Jean-Charles 468
Parrain Jacques 464
Laisné Annick 444
Soubieux Georges 437
1989 12 mars 1er tour Leclère René (2e adj) 469
Firon Jean-Luc 448
Chauveau Roger 446
Foiry André 443
Sevestre Maurice 438
Hutteau Bertrand (maire) 437
Pommereau Gaston 437
Perron Patrice 437
Parrain Jacques 437
Dufour Philippe 436
19 mars 2e tour Leymarie Rose-marie 1045 896 446
Laisné Annick (1er adj) 445
Hernandez Antoine 444
Le Nedellec Camille 442
Lopez Ruben 433
1992 6 novembre Parrain Jacques (maire)
Laisné Annick (1er adj)
Leclère René (2e adj)
Dufour Philippe (3e adj)
Firon Jean-Luc (4e adj)
En octobre 1992 Bertrand Hutteau démissionne et Jacques Parrain est élu maire ainsi que deux adjoints supplémentaires
1995 1er tour Parrain Jacques (maire) 631
Firon Jean-Luc (4e adj) 604
Pommereau Gaston (2e adj) 598
Dufour Philippe (3e adj) 598
Audebert Fabienne 573
Perron Patrice 571
Leclère René 571
Laisné Annick (1er adj) 565
Roessel Chantal 558
Gauthier Anne 558
Charpentier Frédérique 557
Monard David 538
Hernandez Antoine 535
Thomin Jean-Louis 498
Sevestre Dominique 477
Au 1er janvier 1999 Jean-Luc Firon démissionne de ses fonctions d’adjoint mais non de conseiller municipal

La mairie et la salle des fêtes en l'an 2000

Année Date Scrutin Conseillers Profession Age Réélu/ nouveau Nombre d’inscrits Nombre de votants Nombre de voix Durée du mandat
2001 11 mars 1er tour Parrain Jacques (maire) 1062 831 431
Pommereau Gaston 429
18 mars 2e tour Durand Rose-Marie 1062 797 426
Adrien Jacques 395
Baranton Guy 390
Firon Jean-Luc 385
Leclère René 385
Nicolaon Annie 382
Pierre Françoise 382
Foiry André 378
Perron Patrice 376
Maugain Yves 376
Gauthier Alain 371
Barranger Mireille 370
Roessel Chantal 369
Guillerault Marie-Claire 369
Torrao Marie-José 369
Fenerol Eric 365
Rebiffé Vincent 365
A la demande de l’opposition, le 2e tour est annulé par le tribunal administratif le 15 juin 2001. De nouvelles élections ont donc lieu, pour les élus du 2e tour, le 9 septembre 2001.
2001 9 septembre Guillerault Marie-Claire 368
Leclère René 368
Perron Patrice 365
Torrao Marie-José 362
Foiry André 357
Gauthier Alain 357
Marchadier Jean-Pierre 355
Firon Jean-Luc 355
Roessel Chantal 354
Dufour Philippe 353
Rebiffé Vincent 351
De Peyronnet Eliane 349
Sevestre Dominique 343
Pourchasse Sylviane 341
Rose Jean-Jacques 336
Coroller Claudette 325
Deleuse Chantal 325

La mairie après restauration en 2007

Sources :

Archives départementales de l’Essonne, dossiers 3 M169, 2M138, L105, 941W11

Archives municipales de Pussay

2 réponses à “La mairie”

  1. adrien dit :

    bonjour,
    pouvons-nous utiliser et reproduire les informations concernant la course cycliste Paris-Pussay pour une expo à Pussay sur 100 ans de cyclisme du vendredi 19 octobre au dimanche 21 octobre dont l’entrée sera gratuite à l’occasion de l’année du 75ème anniversaire de la course Paris-Pussay ?

    Merci de votre réponse que j’espère favorable à l’E-mail ci-dessus.

    Jacques ADRIEN

    • admin dit :

      Bonjour,

      Nous vous remercions d’avoir consulté notre site. C’est avec plaisir que nous vous autorisons à utiliser les informations qui y sont mentionnées sur Paris-Pussay, le cyclo-cross et les autres courses, à condition que vous mentionniez la source, à savoir le site « pussayetsonpays. fr » et ses auteurs.

      Cordialement

      Anne-Marie et Jean-Luc Firon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ sept = 14